AVANT OU APRES LE DELUGE ?

 

 

 

Découvrir un document plus ancien que ceux que l'on possède n'a jamais prouvé qu'il n'y en avait pas de plus anciens encore même s'ils sont aujourd'hui disparus.

 

A Londres, le 3 décembre 1872, le bon sens était manifestement absent de l'assemblée des membres de la Society of Biblical Archaeologie lorsque George Smith fit état de la découverte de l'Epopée de Gilgamesh.

 

 

L'Epopée de Gilgamesh est un texte, écrit en cunéiforme sur des tablettes d'argile, trouvé à proximité de Ninive et qui, dans sa dernière partie, fait le récit d'un déluge d'eau survenu en Mésopotamie.

 

 

La simple comparaison du récit biblique avec celui de l'Epopée de Gilgamesh permet d'affirmer que ce dernier fut écrit APRES le déluge car la pluie y était connue et le texte parle du dieu de la pluie, alors que le récit biblique décrit les conditions d'AVANT le déluge, en précisant qu'avant il ne pleuvait pas sur terre et qu'après l'arc en ciel apparut pour la première fois.

 

Ge 2:5 ".. L'Eternel Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre,.."

 

Le cycle météorologique actuel (évaporation, nuages, pluie) résulte de l'action du soleil qui provoque l'évaporation de l'eau de surface des océans. Si à l'origine, comme le dit l'Ecriture, il ne pleuvait pas, il est facile d'en déduire que quelque chose protégeait la terre de l'action directe du soleil et que ce ne pouvait être qu'une voûte d'eau seule capable de produire l'abondante rosée signalée par la Bible;

 

Ge 2:6 ".. une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol."

 

L'existence de cette voûte d'eau découle de deux passages de la Genèse qui disent que les eaux furent séparées en deux (celle du dessus des cieux et celle du dessous) et que lors du déluge les écluses du ciel s'ouvrirent ce qui signifie que la force qui retenait l'eau du dessus du ciel disparut.

 

Ge 1:6-7 " Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux.. Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue.. Dieu appela l'étendue ciel,.."

 

Ge 7:11 ".. toutes les sources du grand abîme jaillirent (les fonds marins se soulevèrent faisant déborder les mers sur les terres), et les écluses du ciel s'ouvrirent."

 

En s'effondrant, la voûte d'eau, alliée au débordement maritime submergea les sommets d'alors qui ne culminaient pas aussi haut qu'aujourd'hui, car l'on a trouvé des fossiles de poissons de mer bien au dessus de son niveau actuel, sur le plateau Anatolien ou se trouve l'Ararat.

 

La voûte d'eau disparue, le soleil put agir avec force. L'évaporation de l'eau fut alors suffisante pour amorcer le cycle que nous connaissons aujourd'hui et qui, pour la première fois, fit apparaître l'arc en ciel.

 

Ge 9:14 " Quand j'aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l'arc paraîtra dans la nue;.. "

 

Le récit biblique qui fait mention de ce qui existait bien avant le déluge ne peut donc être postérieur à l'Epopée de Gilgamesh même si l'on a pas trouvé de texte plus ancien.

 

La Bible nous apprend aussi que la présente terre est réservée pour un second déluge, de feu celui-là, mais c'est une autre histoire.

 

edlyinev

 

> Copiez / coller pour envoyer cette page

> Retourner a la liste 

> Imprimer cette page